La petite bédéthèque des savoirs : le féminisme

Bonjour! Ravie de vous retrouver aujourd'hui sur le blog, après certes une absence de quelques temps, mais il est important pour moi de bloguer quand j'en ai l'envie (et aussi le temps)! Je suis là pour cette nouvelle session du Femini-Books. En quelques mots, le projet a été mis en place par Ninon de la chaine des Carnets d'Opalyne, et son but est d'aborder le féminisme, par n'importe quelle forme littéraire, roman, essai, théâtre, non fiction, BD, etc. Chaque session dure un mois, et se forme une longue chaîne de vidéos et d'articles : une vidéo par jour, un article par jour. J'ai déjà eu la chance de participer deux fois au projet, au format vidéo, vous pouvez les consulter ici et ici.


Aujourd'hui, j'avais envie de vous dire quelques mots sur une petite BD qui s'appelle Le Féminisme, sous titrée "en sept slogans et citations". Elle est parue dans La Petite Bédéthèque des savoirs (éditions Le Lombard), écrite par Anne-Charlotte Husson et dessinée par Thomas Mathieu. C'est un petit ouvrage que j'ai découvert par hasard en librairie, puis j'en ai beaucoup entendu parler sur Internet, je me suis dit que c'était l'occasion d'en parler sur le blog.

En quelques mots, ici, on nous retrace des évènements marquants, des slogans marquants qui ont forgé le mouvement féministe. Cela permet d'expliquer quelques concepts-clés, de revoir l'histoire du mouvement. C'est un ouvrage que j'aime beaucoup. Pourquoi? Si vous commencez à vous intéresser au féminisme, c'est une très belle porte d'entrée. Si vous vous y intéressez déjà, c'est une belle manière d'approfondir un peu vos connaissances, de découvrir ou redécouvrir quelques étapes et grandes figures du féminisme. Sont abordés Olympes de Gouge, la révolution, l'avortement, Simone Veil, Simone de Beauvoir, le Black Feminism, la sexualité, les violences faites aux femmes, Benoite Groult... Je ne vais bien sûr pas tout énumérer. En moins de 100 pages, c'est un ouvrage très complet. J'ai lu cette BD d'une traite et j'ai été passionnée. 

Cette BD est bien documentée, claire, jolie (il faut avouer que les illustrations me plaisent beaucoup...) et se lit rapidement. Les plus? Un avant-propos très intéressant, et à la fin, une belle bibliographie pour approfondir nos lectures et des définitions de mots clés. C'est ce que j'attends de ce genre d'ouvrage et je suis ravie d'y avoir trouvé ce que je cherchais. Dernier petit plus ? Son prix, 10€, cela me semble très raisonnable vis-à-vis de la qualité de cet ouvrage. C'est aussi chouette de se l'offrir à soi-même que de pouvoir l'offrir à quelqu'un d'autre.
L'ouvrage aborde d'emblée les difficultés que nous avons parfois à définir le féminisme. La chose que j'ai retenue? Il faudrait peut-être parler des féminismes, plutôt que du féminisme. Et c'est une idée qui a beaucoup résonné en moi. Puisque s'il existe bien une lutte commune, il existe parfois des désaccords sur d'autres choses, les manières de procéder par exemple. J'ai apprécié cette distinction proposée dès le début du texte. 

En bref, une BD à découvrir, que je vous recommande chaleureusement, j'espère vous avoir donné avoir de la découvrir! 

Le Femini Books, vous en voulez encore? :-) 

Hier, Popcorn & Gibberish, vous a présenté Culottées de Pénélope Bagieu.
Demain, Petit papier, vous présentera Bad Feminist de Roxane Gay.

Pour retrouver toutes les vidéos et tous les articles : 




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'écrire, je te répondrai avec plaisir :) ❤ !