Les yeux du dragon de Stephen King: légère déception...

Au détour d'un rayon de librairie, j'ai découvert que Stephen King ne jouait pas que dans l'horreur mais qu'il écrivait aussi des livres de fantasy. N'étant pas experte de l'auteur, je n'étais pas du tout au courant de ce fait, mea culpa. J'avais le choix entre La Tour Sombre, qui comprenait bien trop de tomes pour que je me décide à me lancer, et Les yeux du dragon, un one-shot, l'idéal pour découvrir la fantasy de King, même si le pitch de départ ne me paraissait pas très original. Il faut aussi dire que j'ai été attirée par la couverture que je trouvais très jolie... Malheureusement, je n'ai pas été vraiment conquise... Peut-être n'étais-je pas tout à fait le public auquel ce livre était destiné?

***

Quatrième de couverture:
Le royaume de Delain est dans la tourmente. Accusé ! à tort du meurtre de son père le roi, Peter est jeté en prison, tandis que le trône revient à son frère cadet, Thomas. Thomas, l'avorton, le faible, qui depuis sa plus tendre enfance est le jouet de Flagg. Le noir magicien conspire en secret depuis quatre cents ans pour accroître son pouvoir. Mais Peter a un plan pour sauver Delain des griffes de Flagg. Il devra cependant affronter de nombreux dangers, et, s'il échoue, il n'aura pas de seconde chance…

***

Je dois quand même admettre qu'au début, ça commençait plutôt bien. Car le point fort de ce roman reste pour moi la narration. En deux points: on a une narration (avec d'ailleurs des chapitres très courts) qui fait penser à l'écriture d'un conte et de ce fait, un narrateur qui affirme sans cesse sa présence et son je. Le lecteur est très régulièrement interpellé par le narrateur. J'aimais plutôt ce détail

L'autre chose que j'ai aimée, c'est le personnage du méchant, Flagg. Un vrai méchant que j'ai adoré détester et qui, à lui seul, donnait du relief à cette histoire qui m'a semblée, après une centaine de pages, très plate et fade... Et c'est là-dessus que se joue ma déception: je me suis grandement ennuyée dans ce roman. Je n'ai pas été happée par l'histoire qui est rapidement devenue insipide à mes yeux. 

Peut-être que cet ouvrage est d'avantage destiné à la jeunesse, ou du moins, à ceux qui n'ont pas encore lu des centaines de romans à propos de royaumes dont la succession se joue entre 2 frères et où un méchant tire les ficelles pour tout tourner à sa sauce... La seule originalité réside dans ces mystérieux yeux du dragon, mentionnés dans le titre, mais pour garder du suspens, je ne vais rien vous révéler à ce sujet.

A la fin, il faut le dire: j'avais l'impression que cela trainait en longueur, qu'on n'en finirait pas... Je n'avais plus aucun plaisir à reprendre ce roman. Je me suis forcée à le finir car j'attendais peut-être une étincelle qui viendrait à la fin, sauf qu'elle n'est pas venue... 


Dispo en GP chez Flammarion pour 16€
Dispo en poche chez J'ai Lu pour 8€20

2 commentaires:

  1. Je poste ce commentaire sous ma casquette de présidente de club des défenseurs de Stephen King ^^
    Blague à part, j'ai lu la quasi totalité des livres de cet auteur et je comprends ta déception. Sache que Les Yeux du Dragon a été écrit pour la fille de Stephen King quand elle était petite au départ, pas forcément pour être diffusé. Tu dis avoir l'impression de lire un conte, ç'en est un ! À ma connaissance il n'y a que La Tour Sombre qui soit de l'Heroïc Fantasy dans sa biblio. Et comme je n'aime pas ce genre, je n'ai jamais réussi à lire cette saga. Néanmoins, j'ai vu le film qui vient de sortir et qui s'en est inspiré et j'ai bien aimé :)
    Peut-être que tu aimerais Talisman, écrit à quatre mains entre SK et Peter Straub. Je n'avais pas accroché (et pas fini) non plus mais c'est de la fantasy, une histoire de monde parallèle, tout ça.
    J'ai lu Les Yeux du Dragon et je n'ai pas été transcendée non plus, ça tire en longueur et l'histoire est simpliste. J'aime SK dans l'horreur et le fantastique. Dans les situations "bizarres" et surnaturelles. Actuellement, je suis entrain de lire Les Tommyknockers ; c'est une histoire d'invasion extraterrestre dans un petit village du Maine. Autant dire que c'est le speech le plus bateau au monde mais... je suis à fond dedans. C'est bien raconté et les personnages sont tellement réalistes que j'ai l'impression qu'il parle de gens que je connais, ahah !
    Bref, ce long commentaire pour dire que je comprends ta déception, je pense que Les Yeux du Dragon est réservé aux fans comme moi qui ont tout lu et qui veulent tout lire ;)
    Enfin, je termine en te disant que SK à pour habitude de faire des ponts entre ses romans, et certains personnages réapparaissent. Je n'ai pas encore lu Le Fléau (pourtant une oeuvre majeure, paraît-il !) mais Flagg tient un rôle important dans ce livre ! Il est aussi le grand méchant de la saga de La Tour Sombre ;))
    Bisous ;*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey, je ne pense pas que tu as besoin de ta casquette de défenseuse, je pense que je suis loin d'incriminer King ;)
      Oui j'avais vu qu'il l'avait écrit pour sa fille... Justement, si tu me dis qu'il n'a pas forcément été écrit pour être publié, tout s'explique... Mais il a été récemment réédité donc quelqu'un a bien dû se dire qu'il y avait de l'argent à se faire haha.

      Par contre moi je préfère le: c'est 'comme un conte' que c'est un conte, parce que mon âme de littéraire considère un conte comme un récit nécessaire court :p! Et là, comme on l'a remarqué toutes les deux... ici, c'est trop long haha! Si ça se trouve, ce récit aurait eu plus de saveurs avec moins de pages? Je ne sais pas:)

      Moi aussi je préfère King dans l'horreur, sans hésiter. Bon, quand j'ai vu de la fantasy, j'ai sauté dessus car ça reste mon genre préféré mais... bon comme tu as pu le lire, la mayo n'a pas pris. J'avais aussi vu que Flagg réapparaissait car je m'étais renseignée sur La Tour Sombre (car je n'en avais jamais entendu parler non plus)... mais bon, le prochain King que je lis, ça sera de l'horreur et rien d'autre ;)

      Bisous.

      Supprimer

Merci de m'écrire, je te répondrai avec plaisir :) ❤ !